La réunion tue !

La réunion tue !

Date : Publié par

D’après une étude Sharp menée auprès de plus d’un millier d’employés, ce rendez-vous coûterait équivalent de 3300€ par an et par employé. Mais au-delà de ce gaspillage de temps et d’énergie, se terre un constat bien plus grave. Celui d’un management bien souvent obsolète et qui ne sait plus vraiment comment s’adresser aux collaborateurs. 

 

Les collaborateurs des PME françaises passeraient ainsi environ 25 heures par mois en réunion. Si 59% d’entre eux estiment que cette « contrainte » collective ne mène à rien de concret, la majorité d’entre eux (85%) estiment même qu’ils seraient bien plus productif à leur poste de travail.

 

Alors qu’est-il reproché aux réunions ?

83% des sondés constatent que la plupart des réunions adoptent la même structure. Indépendamment du sujet traité.

71% dénoncent la formalité et la rigidité de ce temps long.

30% jugent insuffisant le partage des informations, déplorant le plus souvent le manque d’objectifs et/ou de décision. (le « yaka fokon » régnant en maître).

 

La logistique de ces rencontres est, elle aussi, pointé du doigt. 66% des collaborateurs regrettent ainsi l’inadéquation des lieux et 26% le nombre bien trop élevé de participants.

 

Si le sens même de la réunion ne semble pas être remis en cause, l’inattention des salariés est mécaniquement accentuée par l’ennui. 42% des salariés en profiteraient ainsi pour envoyer des messages à des amis. 32% pour se perdre dans les limbes de leurs réseaux sociaux et 8% pour booster le chiffre d’affaire d’Amazon et consorts.

 

Avec l’arrivée d’une génération biberonnée au collaboratif et à l’immédiateté, l’entreprise de demain doit pouvoir rapidement scanner ses pratiques :

Les réunions ont-elles vocation à être assise ?

A l’image d’un brief de coach de basket lors d’un temps mort, on consacrera un temps bien plus efficace à rester debout que de s’obliger à une position statique. C’est ainsi que la vague des stand-up meeting pratiquée depuis longtemps dans les entreprises « up to date » commence a percer dans les PME.

 

Les tours de paroles sont-ils respectés ?

Si l’ordre du jour peut-être imposé, faut-il encore pouvoir mesurer le temps de parole de tous (Questions – Réponses) mais également respecter les temps de démarrage et de fin de réunion.

 

Les conditions sont-elles optimums ?

Comme il est vain d’apporter une plante pour asseoir une nouvelle ambiance, il est inutile de s’enfermer dans un espace souvent inapproprié pour satisfaire aux exigences de ce rendez-vous. La dématérialisation (Skype, Hangouts, Zoom,…) propose ainsi autant d’opportunités que l'utilisation d'un espace de coworking.

 

Quels sont les objectifs ?

Au-delà de la fréquence et des dispositions matériels, les objectifs poursuivis sont aussi importants que la valeur ajoutée de chaque participant. Et si le point du jour reste un cap, il est avant tout urgent d'offrir un horizon différent à cette culture de la réunion.

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

INSPIRER - ENTRAÎNER - PRO-PULSER ... JUSQU'AU SUCCÈS

EMCW, expert en qualité de vie des dirigeants d'entreprises familiales !

Faites décoller votre business en participant à notre ★Master Class 2020★

➡ http://bit.ly/2Q6ltsq

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

thierrymouton@emcw.paris
EMCW
55 avenue Marceau
75116 Paris